Promo de l'automne -25% sur nos stocks. Nous contacter pour connaître nos produits en stock.

Nos fourrures d’imitation

Présentation des plaids en fourrure d’imitation

Paris Excellence vous propose des PLAIDS ET COUVRE-LITS haut de gamme et luxe. Plusieurs catégories sont  exposées sur ce site. Vous ne trouverez ici que des produits de très grande qualité. Nous vous invitons à visiter ces catégories et faire votre choix.

Notre société fabrique et commercialise tous les produits de la catégorie : « Fourrures d’imitation haut de gamme et luxe ». Vous trouverez sur cette page d’extraordinaires produits d’une qualité exceptionnelle et d’une douceur sublime.

Ces fourrures d’imitation font partie des plus belles du monde de la fausse fourrure de luxe. En matière de décoration votre plaid apportera la beauté et la douceur dans votre appartement ou maison. C’est également un cadeau extraordinaire qui ravira tous ceux à qui vous l’offrirez.

Ces plaids ne laissent personne indifférent. Ils vous laisseront étonnés et admiratifs par leur toucher et imitation, comme une vraie fourrure. Ils habilleront vos canapés ou lits. Ils vous réchaufferont les jours et les soirées d’automne ou d’hiver. Ils sont superbes et donneront un cachet magnifique à votre décoration intérieure. Ils ne perdent pas leurs poils.

Les plaids sont doublés d’un tissu de très haut de gamme, ce qui leur confère un chic et une élégance incomparables. Ils sont toujours harmonisés en fonction de la couleur de la fourrure choisie.

Vous allez adorer votre plaid et susciterez l’envie de posséder un beau produit comme celui que vous avez, à tous ceux qui le verront dans votre intérieur.

Nos fourrures véritables

Présentation des plaids en fourrure véritables

Nous vous présentons  donc dans cette catégorie de luxueux plaids et jetés de lit en fourrure de lapin REX.

Qu’est-ce que le lapin REX ? C’est un lapin dont la viande est exceptionnelle. Elle est servie sur les plus grandes tables de restaurants étoilés et de grande gastronomie. On l’appelle le Rex du Poitou. Sa chair succulente est très appréciée.

Ethiquement, sa fourrure peut être vendue sans que les associations de sauvegarde et du bien-être animal ne s’y opposent, car il n’est élevé en premier lieu que pour sa viande. En déclinaison, les éleveurs s’étant aperçus que sa fourrure, au lieu de la jeter, était EXCEPTIONNELLEMENT douce, très dense et une des plus soyeuses au monde, ont préféré la récupérer, la traiter et développer sa commercialisation pour en faire un produit de luxe (vêtements, plaids, couvertures, etc…).

Les autres peaux des animaux de consommation comme : bœuf, chèvre, mouton et agneau sont utilisés pour la fabrication des cuirs de vêtements, de chaussures, accessoires, etc…

Le lapin REX en fait donc partie et ne pose en aucune manière un problème pour la commercialisation de sa peau.

Paris Excellence vous propose des plaids dans cette sublime fourrure à des prix que vous ne retrouverez pas ailleurs.

Vous cherchez un beau cadeau de : mariage, anniversaire, Noël, un départ à la retraite, un évènement spécial, décorer votre intérieur ou tout
simplement pour vous dorloter
 ?

Pour la catégorie « Fourrure véritable de lapin, lapin de garenne et surtout lapin REX », nous avons un fabricant exceptionnel et spécialiste du magnifique travail de ces peaux.

Notre fabricant tient toutes ses promesses en nous fournissant des produits de grande qualité avec des finitions impeccables. Les plaids et couvre-lits en lapin et lapin de garenne ne perdent pas leurs poils et possèdent au verso une double-face pleine peau, technique que vous retrouverez rarement ailleurs ce qui lui confère une élégance et une douceur incomparables.

 

Histoire Naissance de la variation Lapin Rex ou Rex du Poitou

En 1919, naît chez Mr Caillon, agriculteur dans la Sarthe, un jeune lapin mâle au poil brun et duveteux alors qu’il est issu de lapins gris classiques. Dans la portée suivante une femelle présente les mêmes caractères mutants. Le croisement consanguin donne des lapins tous à fourrure duveteuse, c’est-à-dire très dense et constituée de poils de jarre et poils de bourre de tailles semblables, donnant l’impression qu’il n’y a que des sous-poils. L’abbé Gillet, curé du village, les acquiert et se met à les élever avec de grandes difficultés. En effet, ignorant les lois de la génétique, l’abbé se heurte à des problèmes de malformations et de mortalité, dus aux croisements consanguins. Il nomme la nouvelle race « lapin Rex », soit lapin roi en latin.

En 1924, après quatre années de sélection attentive, les efforts de l’abbé Gillet pour fixer à peu près la race sont révélés au Concours agricole de Paris, où il expose ses lapins sous le nom de Castorrex.

Ce sont des éleveurs de l’est de la France ou d’Allemagne qui réussiront à débarrasser la race de ses tares congénitales autour de 1925.

Officialisation de la race :

En 1929, le 4 février, le standard de la race de lapin « Rex » est adopté la Société Française de Cuniculiculture et homologué dès le lendemain par la Fédération Nationale des Sociétés d’Aviculture de France.

Il est inscrit à la liste des animaux concernés par le Conservatoire des races normandes et du Maine.

Un si joli conte !

Il était une fois Lulu, un plaid épatant à l’esprit aussi cocoonier que voyageur… un modèle de moelleux, de douceur et de chaleur.
Un vrai Lulu “moelcheur” !

Précisons que ce Lulu aimait plus que tout le sirop de la rue, et il lui tardait d’aller visiter tous ces canapés d’ailleurs.
Il ne rêvait que d’aller se lover autour des jolies femmes et des hommes élégants qui se privaient de lui… quel scandale !
Alors, il espéra si fort devenir un vrai baroudeur qu’un beau matin, eurêka ! Il se mit à flotter comme en apesanteur.
Lulu devenu un vrai tapis volant !

Le monde s’offrait à lui. Plus de frontières, il allait pouvoir se faufiler dans tous les intérieurs !
Vite, vite! Il lui fallait visiter ces imposantes maisons cossues et classiques dans lesquelles il s’improviserait fantaisie…
Et aussi se faufiler au creux de ces lofts modernes et austères auxquels il manquait tant de sa « moelcheur” à lui.
Sans oublier ses préférés, ces si jolis petits nids douillets qui n’attendaient plus que lui.

Contre toute attente, Lulu devint si réclamé qu’il dût se partager, glissant furtivement d’un lit secret au grand soir venu d’un cossu Chesterfield anglais…

Las, le Lulu s’épuisa et requit la connivence d’autres plaids de sa connaissance tout aussi bien nantis que lui.
Le phénomène se répandit comme une traînée de douceur et si vite, la “moelcheur” devint addictive.
L’histoire a enflé et grossi, et personne ne sait plus aujourd’hui sous quels cieux Lulu a choisi son logis.
Restent tous ses amis qui, généreusement, poursuivent sa si jolie vocation.

Sophie Sollier-Berbar (Marraine des plaids de Paris-Excellence)